Le changement d'orientation

Retour
  • Dyllan

    Bonjour,bonsoir à tous et a toutes.
    Est-ce possible de changer l'orientation d'un hetero?De passer de hétéro à homosexuel.

  • Suwshi

    Si tu parles de toi-même, c'est en fonction de ce que tu ressens. En revanche si tu parles de quelqu'un d'autre; on ne peut forcer personne à changer d'orientation.

  • Tigrette

    Bien-sûr, après je pense pas que tu es "changer" d'orientation sexuel, mais plutôt que tu te cherchais encore. Moi même récemment ça m'est arriver.

  • T-RAX

    Pour moi on ne devient pas homo, on l'est de naissance. Mais la "norme" dans notre société c'est d'être hétérosexuel alors on se considère direct comme tel

  • Dyllan

    Je parle pas de moi😅

  • Joris

    Et bien disons qu'une orientation sexuelle est rarement stable à 100%, il y a constamment de petites variations en lien avec les événements que tu vis et les personnes que tu rencontres.

    Chercher à modifier l'orientation d'une personne afin qu'elle soit atiré par toi, c'est chercher à modifier la vision que se fait son cerveau de toi et de ton genre depuis qu'elle est toute petite. C'est chercher à rompre d'éventuelles barrières mentales, d'éventuels préjugés, etc....

    Donc si de base son cerveau t'a assimilé à quelqu'un dont il ne sera pas attiré, alors ce sera très dur de modifier cette attirance, j'imagine dans ce cas que la meilleure chose à faire est d'essayer de lui montrer les différentes facettes de ta personnalité, de modifier ton style vestimentaire ou encore, ta coupe de cheveux afin de tester son cerveau, peut être qu'interieurement et inconsciemment, son cerveau réagira positivement à une certaine coupe de cheveux ou à un caractère particulier et l'attirer à d'avantage.

    C'est comme ça que des personnes rangées et mariées qui se pensaient hétéro ou homo, se sont rendu compte qu'elles, étaient Bi, elles n'étaient juste jamais tombé sur un profil qui leurs faisaient de l'effet. ( une fille avec de légers trait masculins ou inversement, une combinaison très spécifique qu'il n'avait jamais croisé et donc ne pouvait se douter d'une quelconque attirance, une couleur cheveux liée à une couleur des yeux et couleur de peau, avec un regard intense et un caractère bien spécifique par exemple qui au final viennent percuter le cerveau de l'intéressé et agiter ses différents signaux) parfois ça peut remmetre tout une vie en question.

    Mais soyons honnête, c'est très rarement du ressort d'une personne tierse qui cherche à faire basculer à tout prix un hétéro ou un homo, mais plus une découverte personnelle qui prend forme au court de la vie et des événements, quand on ne s'y attend pas, ça vient de l'intérieur.

    Après, certaines personnes se disent hétéro mais peuvent répondre positivement à des avances homosexuelles ou encore peuvent chercher à faire des avances ou à jouer gentiment avec des timides/ coincés homo/hétéro.

    Dans pas mal de cas, il peut simplement s'agir d'hétéros qui ne s'étaient jamais posé la question et n'avaient jamais mis le pied dans "ce monde là" mais petit à petit y découvre une certaine curiosité agréable, puis plus tard peut être une évidence.

    Pour d'autres ils cherchent juste à comprendre ce que vous êtes, si par exemple vous cherchez à cacher votre homosexualité mais que votre ami hétéro à de gros doutes, il pourrait chercher à venir vous taquiner afin de lever les doutes qui pèsent, ça ne signifie pas pour autant qu'il est homo ou éprouve une attirance pour vous.

    Et pour d'autres, il peut s'agir d'homosexuels ou bisexuels refoulés qui petit à petit ou lorsqu'ils se retrouvent avec quelqu'un de confiance ou qui leurs ressemble, peuvent avoir tendance à se relâcher et à tenter des choses. ( mais qui peut très vite se transformer en barrière mentale si tout se qu'il tente ne se conclu que par des échecs, des moqueries ou de la violence par exemple, c'est comme ça que certains bisexuels potentiels se retrouve à se proclamer hétéro et ne veulent plus jamais entendre parler de garçons homo, qui sont pour eux, sources de souffrance et de moquerie).

    M'enfin les possibilitées sont énormes et il est donc impossible de savoir, avec avec certitude, qui nous attirera demain, ce que l'on peut savoir tout au plus c'est ce qui nous a attiré jusqu'à maintenant.

    Bref, le mieux que tu puisses faire selon moi (en imaginant que tu ne veuilles absolument pas laisser tomber), ce serait d'y aller à taton et de tester différentes combinaisons dans l'espoir que l'une d'elles lève le voile sur une part de son inconscient qui y serait positivement réceptive. Mais il est tout à fait possible qu'il n'y ai jamais de déclic et que "son cerveau" , quelque soit le garçon qu'il croise, n'y éprouve absolument jamais aucune attirance pour une multitudes de potentielles raisons, par exemple son potentiel passé qui peut énormément jouer sur les barrières mentales. Et certaines sont tellement bien encrées profondément que les briser en devient impossible et font partie intégrante de leurs vies).

    T-RAX: c'est intéressant, pour moi, il y a en effet un inné comme tu l'expliques, mais aussi un acquis ( les différents événements que l'on vit quotidiennement) et les deux s'embrassent, s'entrechoc et s'emmêlent en permanance en fonction de notre vie. Faisant fluctuer de manière plus ou moins intense notre orientation et nos attirances. ( et tout un tas d'autres trucs qui n'ont bien entendu rien à voir avec le sujet). 😁 Bien entendu la variation serait bien plus intense/ importante pour des enfants qui sont influançable et en pleine croissance/formation que pour des adultes qui sont plus stables mais pas pour autant à l'abri de surprises bien cachées au fond d'eux même).

  • Bisounoursbleu

    Ça s'appelle se découvrir

  • Jane

    Personnellement, je ne pense pas qu'on né hétérosexuel mais étant donné la société dans laquelle nous vivons nous pensons être directement hétérosexuel donc tu peux penser l'être mais en réalité tu ne l'es pas donc disons que c'est possible

  • Dyllan

    Merci de toutes vos réponse.