Hôpitaux psychiatriques

Retour
  • Morphée

    De par mon expérience personnelle que les HP sont (pour les services psychologiques mineurs)
    -1 Mal sécurisés quand aux suicidaires, parce que bon, les couverts en métal, les miroirs en verre...etc c'est pas très malin
    -2 Trop ou pas assez chaleureux, les infirmiers/médecins sont soit des robots soit trop empathiques ce qui est plutôt une mauvaise chose pour le traitement de certaines pathologies.
    3- Uniquement axés sur des thérapies médicamenteuses, parce que bon 3 prozac le matin, un xanax matin midi et soir, et des somnifères/anxiolytiques avant le coucher....Ben pourquoi pas. Mais c'est pas pour rien qu'1/3 des patients ne reagissent pas aux AD et aux anxio,
    -4 Alors que justement les thérapies médicamenteuses sont bien plus efficaces couplées à des psychothérapies.

    J'aimerais avoir votre avis sur le sujet.

  • Nymphéas

    Alors
    1-malheureusement, quelqu'un qui veut se tuer se tuera. Il y a toujours un moyen de mourir. Plus ou moins douloureux certe mais toujours.

    1. Les infirmiers doivent absolument ne pas témoigner d'affection pour les enfants tout comme pour eux. C'est humainement ce qui est le plus raisonnable.
    2. Celui ci ne concerne que certains. Dans la plupart on ne donne rien de plus que ce qui est habituel. De plus, beaucoup proposent des ateliers (notamment de sophrologie etc) en plus d'un accompagnement psychiatrique.
    3. Lire au dessus.
  • There_is_no_name

    Totalement inutile et encore bien pire que la prison. Ce sont les pires endroit ou tu peu finir et je préfère encore crevé ou tuer quelqu'un pour pas a y aller. Comment te bousillé un cerveau en 2 jours.

  • Gaetan

    J'ai été placer deux fois deux semaines en hôpital psychiatriques, quand tu en a vraiment besoin sa aide énormément. Le plus dur c'est de trouver un traitement qui te convient.
    Au niveaux de la sécurité il font le maximum, te surveille quand tu mange etc, il font vraiment tout pour qu'il ne t'arrive rien.
    Ensuite oui c'est sur que certains médecins sont un peu comme des "robot" mais c'est leurs métier, leurs but c'est de t'aider, et il sont quand même trés a l'écoute.
    Et c'est sur que les médicament sont pas la meilleurs solutions, il doivent être temporaire pour qu'il fonctionne a leurs plein potentiel..

  • Nymphéas

    Je ne suis pas d'accord, j'ai vu des gens s'en sortir grâce à ça.

  • There_is_no_name

    Je pense pas que ça aide du tout. Je sais que ma famille pense a m'envoyer la dedant, bah je stop tout avant. Quel horreur tout ça... Vraiment triste sort

  • Nymphéas

    Tu ne peux pas dire ça. Tu peux dire que tu penses que ca ne t'aiderait pas. Mais certains en ont besoin, et sont aidés par ces dispositifs.

  • There_is_no_name

    Moi je ny crois pas du tout. En quoi détruire un cerveau peu aider son propriétaire ? En quoi un enfermement forcé peu aider un gars ?
    Non je n'y crois, que ce sois pour moi ou pour toutes les pauvres personne abrutis de médicaments ou attachés à leurs lit.

  • Nymphéas

    Alors ce n'est pas ça un hôpital psychiatrique. Tu peux ne pas y croire, en fait, on s'en fiche puisque ca marche sur certains c'est un fait. On ne détruit en rien un cerveau. De plus, les AD comme les anxiolytiques ne sont pas, même en quantités énormes suffisamment puissants pour abrutir. Ce n'est pas comme ça que cela fonctionne. D'ailleurs en quoi enfermer quelqu'un aide? Quand il est un danger pour les autres et lui même c'est une nécessité.

  • There_is_no_name

    Et pour combien de mec qui on vécu l'enfer on en as "sauvé"? c'est une aberration médicale.
    Jamais je prendrais ce genre de truc, même si ça n'abruit pas, ça ronge le cerveau, les effets ce vois pas tour de suite certe mais c'est pas pour ça qu'il y en a pas.
    Et oui on enferme des gens dangereux pour la société ça s'appel la taule. Donc c'est bien ce que je dis, une prison ou on te drogue. Un gros kiff. Et après des familles s'etonnent que le ou l'heureuse élu finisse par se jeté du 15ème après le trauma créé d'un éloignement du monde normal si brutal.

  • Nymphéas

    Je pense que tu te trompes énormément, mais je ne pense pas que tu puisses changer d'avis. Je pense que ce sue tu dis est une bêtise. Dans les hôpitaux psychiatriques, une grande partie des patients ont choisi d'être là pour aller mieux et sortent en allant mieux. Mais qu'il en soit ainsi.

  • There_is_no_name

    Ça je dis pas. La. Plus part de ceux qui demande a y aller oui s'en sorte bien, j'ai un amis qui y a été de sont plein gré et ça l'as aider 1 ans quoi avant qu'il en finisse (pour d'autre raison il était plutôt bien apres son passage ) moi je parle de ceux qu'on envois de force et qu'on essaye de plier chimiquement et physiquement parce que "ils sont différents". Parce que j'ai des soucis je devrais y allez ? Pour qu'on m'éclate et me fasse croire que tout va bien alors que ce serais pire que la mort ? Non merci. Ça reste un enfer mais il est toujours mieu vécu quand on veux y allez parce que c'est notre choix et que on compte s'en sortir que grâce a ça, ça s'appel l'effet placebo. Mais il marche c'est sûr ça je peu pas le remettre en cause. Moi je plein plutôt ce qui comme moi risque, y vont ou y sont sans leurs accord

  • Nymphéas

    Hum non ca n'a rien à voir avec l'effet placebo. Mais comme dit l'adage, on ne convainc que celui qui le veut bien.

  • There_is_no_name

    Ha mais je veux bien être convaincu. Mais je le serais que quand j'arrêterais de voir des témoignages de gens qui en sorte morte de l'intérieur.

  • Nymphéas

    Il suffit d'en avoir de gens qui en sortent grandis.