Augmentation d'homophibie

Retour
  • Castiel-

    SOS-homophobie a déclaré en 2018 qu'il y avait une hausse de 42%, par rapport à 2017, de lesbophobie (entre nous, que ce soit les lesbiennes qui soient attaquées, ou les homos en général, c'est quand même la même chose).
    Ces chiffres sont inquiétants, mais ne croyez-vous pas qu'il y a plus d'homophobes, car il y en fait plus de gens qui s'assument ?
    Je pense que la plus part des homophobes sont surtout gênés de ce changement. Il y a de moins en moins ce cocon, dans lequel beaucoup de gens s'y sentent bien, de la famille hétéro par défaut pré-programmée par la société (perso, je suis lesbienne et même moi ça m'aurait bien plus, mais je suis bien contente d'être lesbienne).
    Après il y a les vrais cons, qui seront toujours cons et toujours un problème dans l'intégration de cette nouvel air.
    Et il y a ceux qui refoulent leurs réelles attirances (toujours un problème de société), qui sont donc de plus en plus gênés, c'est de plus en plus dur de ce le cacher à soi-même, etc...
    Donc même si c'est chiffres sont inquiétants, et le seront peut-être davantage plus tard; quand un peu près tout le monde s'assumera et que tous les cons (alias homophobes), qui n'ont pas changé leurs idées, auront fait surface, ce chiffre s'arrêtera de monter et diminuera beaucoup après. Je pense, et espère sincèrement, que la société deviendra bien conforme avec l'idée d'ouverture d'esprit et d'acceptation de la diversité humaine.
    Et vous, qu'en pensez-vous de ces chiffres ?

  • Sebastien

    Merci bfmtv

  • Neo

    que c'est trop mais on peut pas y faire grand chose

  • Toxic

    L'humain a encore du chemin a parcourir.

  • Neo

    un long chemin qui se termineras dans très longtemps

  • Poulpi

    Et la transphobie ?

  • Neo

    je pense que ça va faire pareil

  • Castiel-

    @Sebastien LeMonde*

    @Neo @Sykes Il faut faire bouger les choses, secouer les gens pour de vrais, mettre des lois... Les choses pourrait changer plus vite qu'on le croit.

    @Loup Oui je pense que toutes les "phobies" de ce genre suivront un peu près le même chemin.

  • Sebastien

    Dans tout les cas les mentalités des gens ne changerons pas et c'est pas en créant des lois ''l'homophobie c'est pas bien'' que les mentalité changerons

  • Castiel-

    C'est pas en essayant rien que ça va changer.

  • Sebastien

    Simple, il y a déjà des lois contre l’homophobie, ça empêche les gens de l'être ? Absolument pas.
    Dans tout les cas il y aura toujours des gens qui penseront différemment de toi, de moi, des autres etc etc et heureusement.
    Tu pourras jamais faire en sorte que tout les mondes ne dise rien sur un sujet quel qu’il soit

  • Poulpi

    En même temps les lois sont pas censées changer les mentalités mais protéger les personnes concernées .-.

  • Katniss

    En tout cas il y a de plus en plus de guet apens qui visent les homosexuels, c'est degueulasse je trouve.

  • Sebastien

    De gay apens ? (elle était facile celle la)

  • Aaa

    Non sébastien, il faut faire la liaison : c'est pas gay apens qu'il faut dire en cas d'agression mais plutôt gay tapant 🙄😊 (oui je sais, je devrais avoir honte 😁)

    Et pour en revenir plus sérieusement au sujet, je pense que les lois ne servent à rien dans ce genre de problème. Le problème vient de la peur de l'autre, de celui que l'on ne connait pas. Et les peurs augmentent quand il y a des crises je crois. Et quand on a peur le premier réflexe (idiot) est d'attaquer pour mieux se défendre, ce qui expliquerait la montée d'agression. Alors plutôt que des lois il vaudrait mieux essayer de faire se connaître les gens entre eux. Et pas en faisant des trucs genre gaypride qui pour moi ont plus tendance à "ghettoïser" les homos. Ce n'est pas en faisant des choses pour et entre soi que l'on apprendra a connaître et a se faire connaître des autres. Surtout quand ce genre de manifestations mets plus ou moins volontairement les clichés qui font le régal de tout les homophobes. Alors apprenons juste a nous connaître, ça serra déjà pas mal, non ?