Alors ?

Retour
  • Magdala

    Toi tu regardes trop l'émission pour les petits "c'est (pas) sorcier" hein ?! 😂😂

  • Adrien

    mmmmdr de lol jpp elle m'a tué

    C'était nul.

  • Magdala

    Mais non mais non c'est pas nul. La preuve (scientifique) c'est que c'est que de la science dans cette émission alors ça peut se contester hein ?! 😂😂😂😜

  • Adrien

    Je te crotte toi

  • Magdala

    😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

  • Nymphéas

    Alors Socrate n'a pas dit "je sais que je ne sais rien" mais plutôt "je ne sais qu'une chose, c'est que je ne sais rien." Qui est la traduction correcte et bien plus jolie de la transmission des dires de Socrate par Platon (du coup, il se peut que Platon attribue ces dires à Socrate par humilité mais que ce soit lui qui l'ait dit).
    Pour répondre à la question, clairement utilitaire. Il est évident qu'on ne peut pas sauver tout le monde. Et l'exemple de ne pas connaître le futur dans ce cas ne fonctionne justement pas. Il ne s'agit pas de certitudes mais de probabilités. Donc oui, s'il doit sacrifier un foie pour un alcoolique qui le détruira avec autant de passion que son foie d'origine, plutôt que de le donner à un enfant qui est innocent et malade je doute qu'on puisse dire qu'il est réellement dans la bienveillance directe. Je dirais plutôt qu'il n'a pas le courage d'être bienveillant avec un maximum de gens justement. Parce qu'être bienveillant avec un maximum, ça veut dire faire des sacrifices, comme prendre la dure décision de ne pas faire une greffe. Et pour faire ces choix là il faut être courageux, alors qu'il n'aura pas nécessairement le même poids sur les épaules s'il n'y a pas de donneur pour l'enfant.
    Ah et dans c'est pas sorcier la science y est si peu rigoureuse qu'elle en devient fausse par endroit.

  • paulelisee

    Personnelement j'essaye toujours de trouver la manière qui sera le plus utile

  • Xli

    C'est pas sorcier c'est de la vulgarisation, une porte à la connaissance, pas la connaissance entière, une sucrerie en avant goût au gâteau.

    Perso utilitariste à grande échelle, donc je préfère jeter ce foie à la nature pour que plusieurs animaux en profite sans parler de la mort des patients qui fera vivre un peu plus des millions d'animaux car pas de consommation pour ces deux là.

  • OMalley

    m0d0-b0t, réfléchis à cette situation :

    Un enfant se fait disons agresser par un ours. Beaucoup de ses organes sont touchés et il doit subir une transplantation de foie.
    12 minutes plus tard, un vieillard malade doit subir la même opération.

    Le chirurgien ne se sent pas à même d'opérer l'enfant, dont l'opération est dangereuse du à la fragilité du corps. Il est sûrement trop fatigué ou je ne sais quoi. Pourtant il a toute la vie devant lui et est arrivé en premier.

    Alors que faut il faire ?
    CHOIX 1 : Le chirurgien prend le risque, malgré son état, d'opérer l'enfant, ça échoue le gosse meurt.
    CHOIX 2 : Le chirurgien suit son instinct et décide d'opérer le vieillard, laissant le gamin à un collègue. Grâce à ce médecin ayant suivi son instinct, il a sauvé la vie de deux personnes dont on vieillard qui allait de toute façon mourir d'ici peu de temps.

    Vous dites ça, notamment toi m0d0-b0t comme si une vie valait mieux qu'une autre. C'est faux toutes les vies valent autant que ce soit le pire des cons ne prenant pas soin de son corps au gens le plus sain dans sa vie.
    C'est ce que je disais, dans le choix 1,le chirurgien aussi bon soit il n'a pas eu le discernement nécessaire et a sacrifié une vie, alors que dans le choix 2, en faisant preuve de déontologie, à sauvé les deux vies.

    Ah, et autre détaille. Dans 99% des cas, l'alcoolisme est lié à un profond traumatisme et une dépression, dans ce cas là vous dites que ce genre de personne perdue dans leur vie "bah tant pis pour eux vaut mieux opérer une autre personne qui n'a aucun soucis dans sa vie et toi bah tu te démerdes t'avais qu'a pas être alcoolique. "

  • Cupid

    Raison avant émotion évidement. Je ne crois pas vraiment au concept absolu de bien et de mal donc pour moi la seule raison qui vaille est la logique. Comme l'a dit mon chou juste avant, toutes les vies n'ont pas la même valeur et il faut savoir quand privilégier l'une ou l'autre. Et puis je suis pour l'euthanasie donc bon... 😌

  • tristan

    oula c'est pas mon champ d'expertise mais je pense qu'il y a un equilibre mais comme pour cdrk il n'y pas de concept absolut du bien et du mal .

  • Nymphéas

    KjertsiiNTM, ton exemple est très mauvais (ou très bon je ne sais pas) Parce que ton médecin y est complètement raisonnable. Et donc utilitaire puisqu'il évalue la situation prend en compte ces capacités et les chances de survie... On ne dit pas qu'une vie en vaut plus qu'une autre. On prend l'exemple d'un enfant pour toucher à l'émotion mais c'est valable pour les adultes aussi. Simplement justement, il faut que le médecin agisse de façon à sauver un maximum de vie statistiquement parlant (oui l'enfant peut se faire éclater par une voiture en sortant de l'hôpital, mais c'est improbable) et c'est exactement ce que fait ton médecin dans l'exemple.